Manger chez Mamie peut causer de fortes dépendances, nous préférons vous en avertir !


Bloc d'oignons Mamie

Casser la croûte, c’est quoi ?

Eh bien, c’est manger n’importe où, sur le coin de la table, debout accoudé au bar ou l’assiette sur les genoux, les fesses coincées sur une roche et les yeux rivés sur le plus beau coucher de soleil du monde ; celui des vacances !
Casser la croûte c’est manger sans manières avec les doigts ou la pointe du couteau, à n’importe quelle heure et avec qui bon vous semble. Eh oui, le casse-croûte se mange quand on a faim, et même dans le désordre si on en a envie.
C’est un espace de liberté culinaire où tout est permis pourvu que cela soit bon pour le palais.
Saviez-vous que le casse-croûte était jusqu’à la fin du XIXe siècle un instrument qui servait à broyer le pain. Ce n’est qu’en 1898 que la définition « petit repas sommaire » apparaît. À cette époque, le casse-croûte était un repas de nécessité. Les travailleurs aux champs ou bien dans les villes chez les artisans ne pouvaient pas rentrer chez eux pour le lunch. Alors, ils préparaient un « repas » simple qu’ils pouvaient transporter. Et puis, au fil des ans, le casse- croûte est devenu moins rudimentaire, plus recherché dans ses saveurs, ses couleurs et sa présentation.
Le casse-croûte, la cuisine en mouvement.
Source : http://www.cassecroute.fr, Food n’Cast, consulté en mai 2008

Terrasse de Mamie Cantine du terroir Kamouraska

Nous adorons nos produits locaux

Membre du réseau des ARRÊTS GOURMANDS de la région de L’Islet et des SAVEURS DU BAS-SAINT-LAURENT. MAMIE est fière de vous présenter ses créations inspirées de produits locaux.
Allez-y, cliquez sur leur nom pour mieux les connaître !

Voyez notre menu de produits locaux